La route chante — Lhasa

La route chante

Lhasa
Les éditions textuel, 2008

La route chante

Eh oui ! je reviens encore avec Lhasa, qui, décidément semble avoir trouvé demeure dans le labyrinthe. Livre introuvable en librairie (réponse d’une grande librairie : on a vendu le seul exemplaire qu’on avait ; on l’a jamais recommandé ???), j’ai dû le commander chez un libraire en ligne, un comble !

Tout d’abord c’est vraiment livre très agréable pour les yeux : des photos d’une réelle beauté avec un grain qu’on a envie de caresser (sa mère est photographe), des dessins, des linogravures, des facs similés de ses chansons, c’est vraiment un livre picturalement très réussi. Toute cette iconographie participe à traduire l’univers de Lhasa. Celui du voyage, de la bohème, de la famille, des racines, l’amitié, celui de  l’art, de la scène… Un voyage onirique, intérieur servi par un texte, sans emphase, sans ornement, juste une voix singulière, celle de la chanteuse qui dit son bonheur de chanter, d’être au monde.

Un texte à lire, à relire. Une petite pointe de mystère intraduisible, de ce mystère qu’on ne peut retranscrire que par la vibration musicale de la voix chantante. On aurait pu s’attendre à quelque chose de vraiment lyrique, et puis non… la parole est parfois nostalgique, elle se remémore l’enfance, la bohème entre Etats-Unis et Mexique, la vie rêvée d’une petite fille qui apprend bien plus sur la vie que ne peut le faire l’école… Parfois drôle, parfois révoltée, pudique aussi. Un des thèmes récurrents est celui du lieu : celui de l’enfance, celui qu’on a traversé, celui que l’on rêve, celui où l’on s’arrête… Il faut dire qu’elle est d’origine mexico-états-unienne, elle vit maintenant à Montréal, sa mère vit à Marseille, ses aïeuls viennent des quatre coins du monde, la terre semble être son pays… De là aussi son rapport aux langues qui sont aussi l’exil et la demeure du chant. Elle parle bien sûr de son rapport à la musique, de son histoire, des gens formidables qu’elle a rencontrés, de ce rêve qui entoure sa vie au quotidien.

Un livre à lire si on aime Lhasa, si on aime la chanson, si on aime l’art et l’idéal qu’on peut construire à travers ce mode de pensée, un livre à lire si on aime la vie.

J’ai toujours des images de peintures en tête. Des images incroyables… J’aimerais avoir la capacité de les rendre, mais pour cela il faudrait que j’y consacre beaucoup plus de temps. D’ailleurs, chaque chanson a pour moi son univers visuel, ses couleurs. Ecrire une chanson c’est comme retrouver une trame, un fil magique qu’on suit, et ce sont ces univers visuels qui me guident. Quand je commence à perdre le fil, à devenir trop intellectuelle, je dois revenir à l’image de départ, lui faire confiance.  […] Ecrire des chansons, ce n’est pas très difficile. Peindre non plus. C’est juste une question d’éteindre la télé ou l’ordinateur et d’aller s’asseoir avec une feuille blanche.  p. 74

Allez je vous donne rendez-vous avec Lhasa le 21 avril prochain et la sortie de son nouvel album…

8 Comments La route chante — Lhasa

  1. InFolio

    Et ce n’est plus le boulot des libraires de commander des livres si un client veut l’avoir ? o_O
    Elle est étrange ta librairie…
    Pour ce qui est de la voix de la dame, j’avais déjà commenté plus bas.
    la photo que tu nous montre laisse présager en effet de bien belles photos dans le livre. J’aime le noir et blanc quand il est si expressif.
    je rejoins sa vision de l’écriture. le fait que parfois elle parte d’une image que l’on a en tête.

  2. Sébastien

    Sans doute qu’il pouvait le commander… mais bon les délais c’est du genre 15 jours un mois… alors! Certaines photos sont vraiment de toute beauté… je suis sûr que ça te plairait… Si je ne l’avais pas offert j’en aurais fait un livre voyageur, c’est sûr !

  3. mc de la rochette

    coucou heu qu’est-ce-que tu appelles un livre voyageur (c bien celui qu’on dépose sur un banc au hasard Balthazar ???) et si tu ne l’as pas commandé pour toi, nous on veut bien le commander pour toi ???? en prévision du 13 avril !! lol! biz à tous les trois mc and co

  4. Sébastien

    Non ce livre voyageur on l’envoie à quelqu’un qu’on connaît qui en fait lui même un livre voyageur etc.
    Mais je peux t’aider en prévision du 13… j’ai ma lal qui est pleine (lal = livres a lire 🙂 ) Biz à la Rochette ^^

  5. mc de la rochette

    OK même si ta « lal » est pleine nul doute qu’il y aura comme douvent le 13 avril un livre dans ta « bal » mdr !!! biz

  6. thomas p

    Un petit moment de nostalgie pensant à merveilleuse lhasa ce soir… et je tombe sur votre site.. et du coup sur ce livre que je n’ai pas et dont j’avais oublié l’existence ! Merci !

Ecrire dans les marges